02/01/2013

Possibilités de l'esprit conscient

Il faudrait illustrer la différence entre l'esprit conscient et le "moi" (ce que Seth appelle ego, mais c'est vraiment un mauvais terme je trouve). L'esprit conscient, c'est d'après Seth un ensemble très vaste d'informations qui sont tout à fait à notre dispositions, mais qu'on ne regarde pas, parce que le "moi" met des filtres et regarde ailleurs. Quand il dit que les croyances se situent dans l'esprit conscient et que c'est l'esprit conscient qui choisit ce que nous vivons, on a tendance à entendre "dans le moi", et alors on ne comprend plus, parce qu'on n'a pas l'impression d'avoir choisi de se casser une jambe (par exemple).

Donc illustrons la différence. Chacun a pu expérimenter que quand on se fait masser par quelqu'un qu'on aime bien, c'est très agréable, mais quand on le fait soi-même, ça n'a pas du tout le même effet. Un esprit pragmatique en conclura que c'est sans doute une histoire de feedback cérébral ou quelque chose du genre.

J'ai donc comparé 3 choses :
1. Ce que je sens quand Petit Elfe me fait un massage.
2. Ce que je sens quand je me le fais.
3. Et ce que je sens quand j'imagine que Ryndil me le fait, ou que je suis Ryndil a qui quelqu'un d'autre le fait.

Et Ô surprise, la sensation 1 s'avère être une superposition des sensations 2 et 3. On comprend donc que l'élément déterminant, c'est l'imagination. En effet, dans les cas 1 et 3 l'imagination nous place dans un "corps" spécifique, qu'on pourrait nommer "corps de la divinité". Le 3 permet de découvrir des sensations inédites car on peut aller dans des zones normalement inaccessibles (tout ce qui est très interne), alors que le 1 et 2 permettent d'affiner la perception du corps physique.

Quoi qu'il en soit, il est dès lors évident que toute activité qui n'est pas effectuée dans le corps de la divinité mais dans le corps ordinaire est du temps perdu, puisqu'on perd la base de progression, qui est imaginale.

Il y a une autre expérience que n'importe qui peut faire :
1. Voir ce qui se passe dans une conversation où quelqu'un nous approuve.
2. "   " une conversation où quelqu'un nous désapprouve.
3. Imaginer converser avec l'Ami par excellence, celui qui nous aime et nous comprend totalement.
4. Retourner dans la situation 2 en se plaçant énergétiquement dans la situation 3, qu'on aura pris soin de bien graver sur son disque dur.

On peut aussi examiner ces deux choses :
1. Imaginer que l'on entre dans le corps de l'Ami et qu'on va se fondre dans son coeur.
2. Imaginer que l'Ami entre dans notre corps et vient se fondre dans notre coeur.

Ceci illustre les possibilités de l'esprit conscient. Tout ce que nous devons faire, c'est de l'affiner et d'observer les choses plus précisément. Ce dont nous avons besoin se trouve effectivement sous nos yeux, mais on n'a jamais l'idée de l'examiner, et ensuite on se plaint.

14:39 Écrit par Ry | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.