08/10/2013

Lettre à J*

pour moi le bouddha c'est un humain et pas dieu.

J'ai trouvé pour ma part que si l'on n'éclaircit pas la question "qui est Dieu", ce qui revient aussi à éclaircir la question "qui sont les bouddhas", on est fortement bloqué dans sa progression, sauf si l'on espère progresser par soi-même, ce qui revient à aller nulle part puisque C* a assez bien prouvé que ça n'est plus possible, et surtout pas dans notre société.
De mon point de vue son affaire est très claire, quand il est arrivé en France il était à la 9è terre, il s'est aperçu qu'il n'aurait pas le temps de réaliser le corps d'arc en ciel par thögal (pas assez de capacité, pas assez de temps, pas assez de calme...) il a décidé d'aller plus vite que la musique, de prendre une (des) parèdres, et comme ici elles sont tout sauf qualifiées, il s'est fait piquer ses gouttes, et boum. Dans le cadre des tantras c'est absolument mortel, c'est écrit partout. Il en est maintenant réduit à voler celle des autres pour prolonger son existence misérable.
Bref le corps illusoire n'est pas de nos capacités. On revanche c'est effarant le nombre de chrétiens qui l'ont réalisé, et c'est normal parce que ça n'est pas eux qui font le boulot, mais les "Esprits de Dieu" (mais apparemment tu n'as pas lu les bouquins que je t'ai envoyés sinon ça t'aurait fait un choc électrique)

je te joins une échange de mail entre P* et moi en 2008, ca parlait de l'achat du terrain


C'est vraiment terrible cette conversation, on voit de son côté toute la langue de bois de la personne qui se gargarise "voir la réalité des phénomènes" "observer son esprit" etc
Ce bouddhisme c'est vraiment un poison de l'âme.

Toi qui dis trouver les relations importantes, tu devrais être chrétien, puisque autant on perd ses mérites à travers les relations quand on est bouddhiste, autant on progresse par les relations quand on est chrétien (disons que les Esprits de Dieu récompensent la charité).
Tu vas me dire sans doute que tu n'as pas l'esprit formaté pour cela. Moi non plus à la base mais c'est à ça que sert le stade de génération : se formater l'esprit dans le sens qu'on souhaite. J'ai essayé 4 religions, et j'ai trouvé que dans la religion chrétienne l'influx spirituel est surpuissant, que dans la religion musulmane est il assez balaise aussi (mais comme subordonné à la charia, c'est un peu compliqué), par contre c'est zéro dans les religions orientales (plus exactement subordonné à des rinpoches qui n'ont aucune intention de nous le donner, moi j'en ai volé un peu mais c'est très mal vu). Ceux qui restent là dedans montrent juste qu'ils n'ont aucune sensibilité de ce côté et qu'ils n'iront nulle part.
ça prend quelque temps de se re-formater, et on ne peut le faire que d'après les livres mystiques, car le vrai christianisme est approximativement à l'opposé de ce qu'on voit dans les églises. C'est quelque chose de jeune, de puissant, de dynamique, d'audacieux... normal puisque c'est avec des anges qu'on est censé traiter. Pour les sentir il faut s'être ouvert quelques canaux, exprimer quelque dévotion envers leurs grands amours (le Père, Jésus, la Vierge..., qui ne sont pas des abstractions, mais des esprits eux aussi) après quoi ils n'hésitent pas à venir chambouler toute ta baraque (je parle du corps subtil).
Après quoi tu commences à voir le côté assez "magie invocatoire" des textes. Au sens où ces textes ne s'adressent pas à l'intellect mais appellent l'opération de certains esprits, en sorte qu'en lisant tel ou tel texte tu te retrouves avec un effet délirant qu'une heure de tummo ne produirait pas, et ça n'a apparemment guère de rapport avec le texte. En fait c'est comme si une armée d'anges avait été attachée sur papier sous forme de textes, avec mission de sauter sur tout lecteur un peu ouvert.
Après on comprend comment les saints deviennent complètement fous, car il ne faut pas grand chose à une pauvre âme humaine pour devenir esclave volontaire...

12:09 Écrit par Ry | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.