02/11/2013

Jouets du Démon

Ce matin je réfléchissais à la pure malveillance que beaucoup de parents sont capables de manifester envers leurs enfants - il y a beaucoup d'autres formes de pure malveillance dans les familles, mais celle-ci est la plus choquante, car elle est la racine de toutes les autres je pense. Bref, si les parents haïssent leurs enfants à certains moments au point de leur souhaiter tout le mal possible et d'essayer de les briser, quittes à ce que l'échec produise leur propre destruction (si l'enfant coupe la relation comme les psys le conseillent dans ce cas, ou leur rend la monnaie de leur pièce en les mettant face à leur folie), je pense que l'origine de cela n'est pas humaine, mais surnaturelle. L'autre jour, lorsque E* parlait à sa mère au téléphone, j'ai entendu quelque chose qui n'était pas humain (énergétiquement parlant), et ce n'est pas la première fois. On peut dire que c'est de la pure haine (c'est quelque chose de froid comme un serpent, d'un orgueil absolu, qui estime que l'enfant est sa chose, et qui fait une sorte de monstrueux chantage affectif "je suis ta mère, tu me dois tout"). Pour moi, c'est le Démon. ça l'est d'autant plus que c'est étranger à toute logique, à tout bon sens, ça raconte absolument n'importe quoi, c'est le délire total. C'est aussi d'une bêtise absolue, car ça ne voit pas la résistance qui peut exister en face, ça veut dominer à tout prix en brisant l'âme de la personne et son humanité, et ça ne peut pas imaginer qu'on lui résiste. La chose triste évidemment, c'est que sous l'emprise du Démon, il y a une pauvre âme, mais dans la mesure où elle s'est vendue, on ne peut pas faire grand chose pour elle.

Je n'ai jamais vu de démons comme les Saints les ont vus, mais j'ai vu ça, et je ne vois pas de différence. J'en déduis fort logiquement que les démons sont extrêmement actifs sur terre, et quand je me demande pourquoi, eh bien je comprends. C'est exactement ce qu'un ami futur-moine m'avait dit, sauf qu'à l'époque j'avais un peu de mal à me représenter la chose. Le projet de Dieu sur l'homme est d'une telle beauté et d'une telle perfection qu'il faut à tout prix le détruire, par tous les moyens. Alors le démon attrape des gens (selon le Jésus de Maria Valtorta, 5 personnes sur 10 sont "fils de Satan", 3 sur 10 sur "esclaves de Satan" et le reste est indifférent), les étrangle et parle par leur bouche. Parfois, il fait quelque chose de très vicieux, il laisse un peu d'air à la personne, qui crie au secours authentiquement (pour une fois), et là bien sûr, il piège ceux qui leur sont attachés. Les psys parlent de "parents toxiques", mais ça n'est pas cela, car moi je parle de la grande majorité. C'est un constat absolument terrifiant, et si on ne croit pas en Dieu, on n'a plus qu'à se suicider. Heureusement, ceux qui ne croient pas en Dieu n'ont pas cette vision, et c'est normal puisque c'est une vision surnaturelle. C'est le projet du Démon pour asservir l'Humanité. On ne peut commencer à le concevoir, je pense, que si on voit ce qui est en jeu, ce qu'il y a de l'autre côté. Si on peut commencer à voir la magnificence des Saints, alors on commence à voir la méchanceté de la grande majorité, et on comprend ce qui se joue (cela dit je précise que l'enfer ne se déchaîne que là où il y a une véritable résistance, un projet spirituel, et comme il n'y en a presque jamais, la plupart du temps il est latent). Pour que l'Homme ne devienne pas semblable à Dieu, le Démon se déchaîne. Il nourrit une véritable haine contre nous, et pauvres idiots, nous sommes ses pions totalement consentants. Et les enfants ne sont pas épargnés loin de là. ça commence à la naissance (ou avant). Les Fils d'Adam sont comme un troupeau de gazelles environné de lions, sauf que les lions sont beaucoup plus nombreux, et qu'une infime minorité en réchappe. C'est une vision "apocalyptique", au sens propre.

Pourtant, les descriptions de l'au-delà montrent que les âmes s'en sortent toujours bien après leur vie. Elles se sortent du bazar mais n'évoluent quasiment pas. Pour évoluer, elles doivent se réincarner en gazelles, et de nouveau les lions attaquent. C'est une situation de "pat", qui peut durer un temps infini. Il n'y a sans doute pas plus de vrais damnés qu'il n'y a de Saints, mais l'immense majorité se trouve dans une impasse évolutive grâce à cette guerre perpétuelle, et si les civilisations qui permettent l'émergence des Saints sont détruites les unes après les autres, c'est autant de temps de gagné. Peut-être que le Démon perdra la partie à la fin des temps, mais vu que ça sera dans très très longtemps (à l'échelle de l'univers, car il n'y a évidemment pas que cette planète), il s'en fiche.

18:33 Écrit par Ry | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.