04/11/2013

Mensonges de chrétiens ordinaires

Aujourd'hui, en lisant ce site de témoignages, je me suis rendu compte que c'est le genre de choses qui m'énerve assez profondément, parce que ce sont tous des clones, et qu'en plus de cela, ils mentent comme des arracheurs de dents. On a l'impression qu'un beau jour Dieu leur tombe dessus, et ne les quitte plus jamais. Mais ni l'une ni l'autre de ces affirmations ne tient à l'analyse. En effet, quand Dieu leur tombe dessus, soi-disant, c'est toujours dans les mêmes circonstances. Ils sont désespérés, ils pleurent pendant des heures, et pof. Pour en avoir fait l'expérience souvent, je peux dire que ça n'est pas Dieu le Père, ni Jésus, et peut-être même pas un ange qui passe par là. C'est de la physiologie subtile. Quand on pelure comme ça pendant des heures, il y a un moment où le corps lâche, on s'aperçoit à ce moment qu'on a un trou dans le chakra du coeur, et on ressent une félicité qui peut être assez grande. Ce n'est pas la vision d'Ezechiel loin de là, ni même Moïse et le buisson ardent ! D'ailleurs quand ça arrive à Eckhart Tolle, il ne pense pas du tout que c'est le Saint Esprit, mais plutôt qu'il a réalisé le Soi... Chacun interprète les choses en fonction de sa croyance.

Mais c'est ensuite que ça devient délirant. A les lire, ça y est, ils sont en permanence dans la présence de Dieu. Le problème, c'est que quand on lit par exemple des témoignages de cloîtrées, ça ne se passe pas du tout comme ça. Dieu, après être apparu peut-être une fois au début (ce qui reste à prouver) est presque tout le temps aux abonnés absents, et ce pendant de longues années, souvent jusqu'à la fin. Et pourtant nous parlons de bonnes soeurs cloîtrées.

C'est toujours le même type de mensonge qui se perpétue. Les gens deviennent complètement cinglés parce qu'ils ont un trou dans le coeur suite à une crise de désespoir, et ça y est, le Seigneur est avec eux. Certes, ils changent de vie, ce qui est plutôt bien, mais ensuite, faire croire à tous qu'ils vivent en Dieu comme un poisson dans l'eau, c'est perpétuer le mensonge. On retrouve exactement le même chez les bouddhistes, et chez les hindouistes. Et s'il y en a un qui dit cela, tous le disent, afin de ne pas avoir l'air en reste, en sorte que vu de l'extérieur, on a affaire à tout un ensemble de gens complètement ravis de la crèche qui ont l'air trop bizarres, et c'est normal, puisqu'ils mentent. Seuls ceux qui ont la même névrose vont vouloir les rejoindre, mais il est certain qu'ils ne risquent pas de convaincre ceux qui ont la tête un peu plus sur les épaules. C'est pour cette raison que tous ces sites chrétiens, toutes ces assemblées de chrétiens, ça a franchement l'air d'une secte. Ils ne font que répéter la même chose tels des disques rayés. Si leur expérience était authentique, ils écriraient tous des choses différentes, ils seraient inspirés pour de bon au lieu de répéter des phrases qu'ils ont lues ailleurs.

La vérité c'est qu'il est extrêmement difficile de progresser réellement dans le sentiment du divin, et avant que ça se stabilise, il faut énormément d'efforts bien dirigés. C'est pour cette raison que la plupart n'y arrivent jamais.

Comment peut-on sauver le christianisme sur la base d'une telle habitude de mensonge ? Qui laisse entendre que la relation à Dieu est facile, va de soi, et que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Que l'Eternel parle à Moïse, je le crois volontiers, mais à Madame Michu... faut pas pousser.

00:56 Écrit par Ry | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.