08/11/2013

Quelle que soit la doctrine, personne ne change

Un ami m'a demandé mon opinion sur le Père Joseph Marie Verlinde. Pour l'heure je n'ai aucune opinion spéciale car je n'en ai pas vu assez (il faudrait pouvoir lire ses livres pour ça), par contre je ne peux m'empêcher quand même de noter une certaine mauvaise foi, lorsqu'il dit par exemple que les pratiquants des religions orientales sont moins bien que les chrétiens, et que, en résumé, le message de Jésus rend l'homme meilleur. L'expérience montre que ce n'est pas le cas, et je dois dire que j'en ai un peu assez de ces gens qui prétendent qu'ils font mieux que tout le monde.

Les saints chrétiens ont des qualités qui, à l'usage, ne sont pas si différentes des qualités des saints des autres traditions. Pour moi, ce sont les faits qui nous disent la vérité. Peut-être que les saints chrétiens sont plus charitables que les autres et sauvent plus d'âmes, mais je ne sais pas où. Une sainte cloîtrée ne verra presque personne de toutes façons, qui profitera de sa charité ? Une stigmatisée clouée dans son lit reçoit plein de monde, mais qui transforme-t-elle vraiment à part ceux qui sont déjà appelés à la sainteté ?

Quand je vois les églises chrétiennes, les sites chrétiens, les journaux chrétiens... je vois s'exprimer exactement les mêmes défauts que dans tout le reste de l'humanité : une incroyable rigidité mentale, la certitude d'être sauvé et pas le voisin, une espèce d'esprit de groupe qui fait guimauve et qui fait qu'on va tous chanter en choeur etc. Les gens prétendent changer, et ne changent pas. C'est juste l'habit qui change.Les études de théologie ne donnent pas l'expérience de Dieu.

Les Saints sont différents, eux ont vraiment changé (quoiqu'ils puissent continuer à raconter n'importe quoi sur les autres religions), mais qu'ont-ils en commun avec leur entourage ? A peu près rien, puisque leur entourage vit dans le monde sensible et eux dans le monde intelligible. Ils emploient les même mots, mais les objets n'ont rien de commun.

Pour l'heure je pense que le monde intelligible chrétien est accessible à toute personne qui aurait les outils pour ça. Les Saints ont ces outils de naissance, ou bien ils leur sont donnés par grâce divine. Et les autres ?

Le Père Verlinde prétend que si on fait du yoga, c'est qu'on est anti-chrétien, car c'est rechercher le salut par soi-même. De mon point de vue, faire du yoga quand on n'est pas inscrit sur les listes du Ciel, c'est simplement essayer de se rendre réceptifs à la grâce, puisque clairement nous ne le sommes pas à la base.

Comme le dit Jean (qui a écrit l'article précédent), tous les chrétiens se croient inscrits sur les liste du Ciel, alors que dans les faits 99% ne le sont pas (et même davantage). Ils sont exactement comme ces disciples du Lopön qui disent qu'en "faisant confiance à l'état naturel", ils vont finir en corps d'arc en ciel. Ils ont juste remplacé l'état naturel par Dieu. 

17:55 Écrit par Ry | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.