10/11/2013

Le livre de Gayatri sur Amma

J'ai lu le livre de Gayatri sur Amma, franchement ça n'est pas un chef-d'oeuvre. C'est quelqu'un qui n'a aucun sens de l'observation, et pour remplir son bouquin elle est obligée de parler d'habits, de cuisine, de paysages, de coutumes locales, et de tout ce qu'on veut sauf de choses intéressantes. Elle passe 20 ans dans un ashram comme la personne la plus proche d'un personnage éminemment mystérieux, et elle n'a à peu près rien à dire, sauf qu'Amma a couché avec Big Swami, et qu'elle s'est apparemment transformée en démon avec la multiplication des dévôts. Mais ce qui est le plus évident finalement c'est que cette pauvre Gayatri ne sait penser qu'à elle-même, elle n'en a rien à faire de personne, et surtout pas de son gourou sur laquelle elle médite soi-disant toute la journée. Ceci me fait penser à une certaine personne qui prétend m'aimer et qui n'a pas la moindre idée de qui je suis, puisqu'il passe son temps à me déplaire en prétendant qu'il essaie de me plaire. Peut-être que Gayatri était comme cela aussi (il y a beaucoup d'indices quand on y réfléchit) et qu'Amma en est vraiment venue à la détester avec le temps, elle et tous ses semblables. Si j'étais entouré de milliers de personnes comme celui à qui je pense, qui ne savent que manifester la nature du péché sous tous ses aspects, et qui agissent sans arrêt d'une manière totalement anti-spirituelle, je serais sans doute devenu pire qu'Amma.

Je pense qu'Amma était possiblement une vraie sainte à la base, sans être parfaite comme Jésus. Etre entourée de gens si prétentieux, si bêtes, et si méchants entre eux, ça a dû la plomber. En tous cas je sais que ça a beaucoup plombé C* Rinpoche en son temps (déchu lui aussi dans l'enfer vajra), puisqu'il s'en est plaint souvent. Comment garder une bonne nature quand on est entouré de pervers et qu'on ne voit rien d'autre où qu'on porte son regard ? Quand on voit que tous ses efforts ne font qu'empirer la situation ? Je pense qu'à un moment ces gourous doivent décider de les "éduquer", mais comme il semble qu'on ne puisse éduquer les démons qu'en devenant soi-même un démon... c'est comme ça qu'ils chutent. Cela me fait penser à l'histoire juive du sage rabbin à qui un riche propose de venir dans sa ville contre beaucoup d'avantages matériels, afin qu'il puisse éduquer les gens car il n'y a aucun sage dans cette ville. Le rabbin refuse énergiquement, en disant que s'il n'y a aucun sage, lui-même y perdra toute sa sagesse.

Finalement je me demande s'il ne faudrait pas prier pour Amma, comme pour C* Rinpoche, victimes d'un certain manque de discernement dans l'exercice de leur compassion. Mais c'était peut-être des gens de grande qualité.

15:05 Écrit par Ry | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.